AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 

CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide

AUTREMONDE :: Here we go ! :: Accréditations :: Fiches acceptées
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Sam 16 Fév - 11:18

Cylas Pearon



En tant que fils du nouveau maître des assassins, il y a de grandes chances qu'il prenne à son tour le poste d'ici quelques temps, ce qui le rend très respecté des autres assassins ϟ Il n'a pas vraiment d'objectif dans sa vie, qu'il voit plutôt comme une longue succession de hauts et de bas sans grand intérêt. ϟ C'est la mort de sa mère qui le rend si pessimiste. Elle était en effet la seule personne qu'il appréciait vraiment ϟ Désormais, Cylas s’attelle à sa tâche sans rien demander. Il a décidé de vivre indépendamment de son père, qu'il n'apprécie pas particulièrement ϟ Il est possiblement atteint d'une grave maladie lui faisant perdre le contrôle de sa magie. Celle-ci peut se déclarer à tout moment, il reste donc sur ces gardes. ϟ Cylas adore se battre. Il a d'ailleurs pendant une période tenté de s'intégrer à l'armée elfique, lorsqu'il a craqué et fugué ϟ Il fait tout pour éviter de parcourir des endroits fourmillants de monde. S'il le fait, c'est sous l'apparence d'une autre personne. ϟ Entre autres, Cylas aime également lire et écouter de bonnes vieilles chansons elfiques. ϟ Le jeune elfe est quelqu'un de discret, c'est pourquoi il évite de se présenter lors des réunions officielles des assassins. ϟ Cylas est très vif, autant lors de combats que lorsqu'il ne veut pas être vu. ϟ Lorsqu'on le connaît, il peut, contre toute attente, être très sympathique. Son calme légendaire est également très reposant. ϟ Cylas est, de plus, impulsif, colérique, et moqueur. Il peut aussi s'avérer sans pitié lors de ses missions. ϟ L'une de ses plus grandes faiblesses et sa sensibilité.


accréditation magique

Jambo, peuple d'AutreMonde! Mon nom est Cylas Pearon et j'appartiens à la race des elfes. La notion d'âge est très abstraite dans notre univers mais sachez que j'ai 78 ans ans. Physiquement, j'ai l'air d'avoir 22 ans, ce qui est généralement un avantage. Enfin, plus ou moins... Je suis né àErgo, dans le beau pays de Selenda, sur cette belle planète qu'est AutreMonde, le 32 Moincho. Comme je suis du genre sérieux, je suis actuellement célibataire. D'ailleurs, niveau sexualité, je suis très ouvert d'esprit, puisque je suis hétérosexuel. Sinon, je suis un sortcelier et j'effectue le métier d'assassin. Ma maîtrise magique s'élève à 100/2000 . Sinon, je suis officiellement le sosie de Max Irons.. Cooool, hein?!




Derrière l'écran

Je m'appelle Howler, j'ai  15 ans et je vis (votre pays). Je suis disponible 6 jours sur 7, j'ai connu le forum C'est une blague ?  :hihi: et je trouve que Il est génial x)




Dernière édition par Cylas Pearon le Mar 31 Déc - 16:44, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Sam 16 Fév - 11:18

Prologue



Grand père... C'est toi la base de toute mon histoire. Et ce, pas seulement parce que tu es le géniteur de mon père. Non, je parle de toi, ton apparence, toi, ta vie, toi, ton corps... Toi, un simple... humain. Pourquoi ? Je sais que je n'ai pas le droit de t'en vouloir mais... Comprends-moi, je ne suis pas comme les autres par ta faute. Et rien, pas même la magie, ne pourra changer ce que je suis vraiment. Un hybride. Je ne suis elfe qu'aux trois quarts, et cela me suivra pour toujours, que veux-tu ! J'ai les cheveux si bruns et les oreilles si rondes que mon origine ne fais aucun doute à personne. Je vois bien que ce que ce que je te dis là est un peu... désordonné. Je ne suis pas clair dans mes paroles et je m'en rends compte. De toutes manières, personne n'a jamais pu comprendre ce que je racontais. Peu importe. Je dois tenter de t'expliquer pourquoi j'en suis arrivé là, avec toi allongé et moi, te regardant en laissant couler un filet de sang dans mes mains. Pour cela, il est temps de tout reprendre au départ, de redécouvrir ma vie et mon histoire. Peut-être pourrais-je par la même occasion réussir à comprendre quelque chose à ma propre vie....




Dernière édition par Cylas Pearon le Mer 1 Mai - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Dim 14 Avr - 19:35

Chapter 1



Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle était venue là. Franchement, cette rue aux murs humides et poisseux, aux fenêtres sales et cassées, vide de tout signe d'existence humaine ne semblait pas être le genre d'endroits des plus conseillés pour une femme de sa condition. En effet, lorsqu'on apercevait sa silhouette de profil, on distinguait son ventre qui s’arrondissait doucement. D'ailleurs, la jeune elfe blonde se le touchait nerveusement, comme craignant que son ventre ait pu dégonfler entre temps. Elle n'avait encore jamais accouché. Son -pour l'instant- unique époux venait tout juste de lui accorder ce premier enfant. Lui qui était si pris par son travail avait mis du temps avant de céder aux demandes insistantes de sa femme.
Perdue dans ses pensées, l'elfe n'avait pas remarqué que l'heure commençait à tourner. Depuis plusieurs minutes, elle avait commencé réfléchir, debout en plein milieu de la rue. C'était une de ses nombreuses faiblesses ; trop réfléchir. Cela lui avait déjà causé de nombreux problèmes au cours de sa vie, autant professionnelle que personnelle. Elle reprit sa route, dans une marche étonnement vive pour une personne enceinte. Il fallait dire qu'en tant qu'elfe, elle avait hérité d'un don de rapidité extrêmement élevé. Ainsi, malgré le poids de l'enfant qu'elle portait depuis quelques mois, elle atteint a une vitesse folle une petite boutique de l'autre côté de la rue. Sans frapper, elle ouvrit la porte de verre teinté (à vrai dire l'elfe se demandait si il ne s'agissait pas plutôt de suie).
Une cloche résonna à l'intérieur de la minuscule pièce où elle entra. On pouvait dire que cet endroit était tout, sauf le grand luxe. Des objets étranges étaient éparpillés un peu partout sur des étagères bancales et poussiéreuses. Sur le sol étaient posées de grandes feuilles de papier. Certaines faisaient même penser à des cartes. Une casserole rouillée traînait sur une table basse. Un tabouret couleur cuivre se trouvait juste à côté. Ne trouvant rien qui semblait être plus confortable dans la pièce, l'elfe choisit de s'y asseoir après l'avoir épousseté. Ainsi, elle attendit quelques secondes, jusqu'à ce qu'un bruit la fasse sursauter à sa droite. Un vieil homme chauve et courbé était apparu à sa gauche. Il était de petite taille et caressait sa petite moustache touffue d'un air impatient.

« Dalwën Pearon... Je ne m'attendais pas à cet honneur. »

La jeune elfe se contenta de le fixer avec des yeux durs. Il savait très bien qui elle était. C'était une bonne chose, elle s'éviterait des présentations inutiles. Elle attendait quelque chose de très particulier de la part de ce vieil elfe fatigué. Quelque chose que lui seul était capable de lui fournir. Elle ôta sa veste d'un geste brusque, puis son t-shirt. Enfin, elle attendit.

« Oh... Je vois que madame attend l'heureux événement ? »

Dalwën leva la main vers le vieil homme qui s'approchait lentement d'elle en jubilant.

« Ne jouez pas au plus malin avec moi. Je n'attends qu'une chose de vous, et vous savez très bien ce dont il s'agit. Je veux savoir. J'aurais pensé que votre faible esprit aurait rapidement compris... Et vous savez également que j'ai de quoi vous décider à m'aider. »

L'homme se rétracta, sans pour autant perdre le petit sourire qui illuminait son visage. Il traversa la pièce et se saisit d'un premier objet sur une des étagères. Il s'agissait d'un petit bocal qui contenait une mince poudre blanche qu'il commença à lâcher dans la pièce en psalmodiant des phrases incompréhensibles. Aucun des traductus qui agissait sur la jeune elfe ne lui permettait d'entendre ce qu'il racontait. Cela l'intriguait. Cependant, elle savait qu'il valait mieux pour elle ne rien faire et, même si cela l'agaçait, rester inactive. Elle détestait devoir faire face à une incompréhension la plus totale. Mais c'était la seule chose qu'elle pouvait faire si elle désirait parvenir à son objectif final.
Le vieil homme s'approcha à nouveau de Dalwën. Cette fois-ci, elle ne bougea pas. Le pire arrivait pour elle. La jeune elfe allait devoir se laisser toucher, alors que par habitude, le moindre contact avec une personne qu'elle ne connaissait pas la rendait malade. Elle ferma les yeux lorsqu'une main glacée se posa sur son ventre rond. Elle sentit alors la main trembler, puis sentit une magie sombre pénétrer son corps. C'était extrêmement désagréable. Mais elle devait tenir. Elle se donna le droit de poser une question :

« - Alors ? Que voyez vous ? Et bien... dîtes ! »
- Je ne lis là qu'un esprit complexe... Il m'est difficile de dire... »

Non. Cette première réponse était loin de satisfaire Dalwën. Elle ouvrit subitement les yeux et fit apparaître un mince filet magique au bout de ses doigts. Ses pupilles bleus étaient à peu près au niveau de celles, brunes, du vieil homme. Il fallait dire que son dos recourbé et sa petite taille ne lui permettaient que d'être à la hauteur d'une grande elfe de sa sorte. Lorsqu'il se rendit compte de l'énervement de sa cliente, il s’interrompit et se concentra. Il savait que cette elfe était dangereuse et préférait vite trouver une chose d'intéressante à lui raconter, histoire de la satisfaire.

« Je... Je... Je vois des corps. Je vois des personnes sans vie. »

Dalwën arrêta sa magie et eut un petit rictus. Bien entendu. Il ne pouvait en aller autrement. Elle savait pertinemment ce que cela signifiait. Son fils allait avoir le même travail que ses parents. Il allait travailler chez les assassins, auprès d'elle et de son demi-elfe de premier mari (qui, par un autre grand hasard, était également le fils du grand patron). C'était une bonne chose que son fils se dirige sur la voix qui lui était pré-destinée. Bien. Cependant, c'était autre chose qui l'intéressait vraiment :

« Vous... Vous ne lisez rien d'autre ? Faîtes un effort Slurk de brolk ! »

Devant l'insistance de la jeune elfe, le vieil homme se remit à chercher désespéramment. Sentant que si il ne se dépêchait pas de trouver ce qu'elle voulait – et là il fallait avouer qu'il ne savait pas vraiment quoi – son espérance de vie allait diminuer à une vitesse folle. Dalwën finit par expliciter sa recherche, bien que ce genre d'aveux lui fendait le cœur :

« Écoutez. Depuis ma naissance, je suis touchée par une maladie sans nom. Elle me fait de plus en plus régulièrement perdre le contrôle de ma magie, et ainsi mon énergie. Alors veuillez comprendre mon inquiétude ! Je ne suis ici qu'à la recherche d'une seule réponse : Mon fils sera-t-il malade ? »

L'homme ouvrit la bouche, laissant s'échapper quelques instants son haleine fétide, puis la referma. Il se remit rapidement au travail, bien qu'il mourrait d'envie d'en demander plus à Dalwën. Il était immensément étonné d'avoir en ce jour la chance de recevoir une telle déclaration venant d'une telle elfe. Cependant, il s'apprêtait à la décevoir une fois encore :

« Je suis navré. Je ne trouve rien. »

Agacée, Dalwën se leva d'un bond vif. Il était donc inutile de rester à se faire tripoter par un vieux kax ! Autant rentrer chez elle. Elle attrapa ses vêtements qu'elle enfila. Avant de partir, elle avait cependant une chose à faire. L'homme se dirigeait alors vers elle, quémandant sa paie. Alors qu'elle faisait mine de prendre une poignée de crédimuts dorés dans sa poche, elle se saisit d'un mince couteau et, sans transition, trancha la gorge du vieil homme avant de disparaître.




Dernière édition par Cylas Pearon le Jeu 2 Mai - 9:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Mar 30 Avr - 10:48

Chapter 2



Les étoiles. De sa chambre située au troisième et dernier étage de la guilde, il apercevait merveilleusement bien tous les astres qui se trouvaient dans la galaxie d'AutreMonde. S'évader. C'était une chose qu'il adorait faire. Lui qui supportait jour après jour les insupportables commentaires de son tyrannique grand père aimait... souffler. C'était très important. On lui apprenait jour après jour à tuer, à piéger, à manipuler... Et échapper à toutes ces pulsions meurtrières représentait en quelque sorte une grande bouffée d'air frais.

Si il avait eu le choix, peut-être serait-il devenu un haut-mage spécialisé en astronomie. En fait, il ne savait pas trop ce qu'il souhaitait vraiment. Il était né assassin, alors assassin il finirait sa vie. Enfin, aucune occasion de changement ne semblait se présenter à lui, qui n'avait alors qu'une douzaine d'années. Cylas tendit un bras vers le ciel. Sa main semblait frôler Tadix. Il rit. C'était une de ces joies simples de l'enfance, quand on ne s'attend pas encore à ce que la vie va réellement nous réserver. Cependant, dans le cas de Cylas, il savait déjà : Son grand père passerait sa vie entière à pourrir la sienne, à le rabaisser, à lui expliquer ses faiblesses... Le tout sans la moindre once de gentillesse.

Cylas frissonna et referma sa fenêtre doucement. Il ne voulait pas réveiller sa mère qui dormait à côté. Il avait appris il y a peu qu'elle était gravement malade, et qu'elle avait besoin de repos. Dalwën, en le lui annonçant, avait ensuite ajouté quelques mots qu'il n'avait pas vraiment compris : « Le docteur a dit que c'était peut-être transmissible de la mère au fœtus... » Mais il avait tout de même perçu le sens général : En clair, même si il ne savait pas en quoi. Cela le concernait également. Et ce n'était certainement pas une bonne nouvelle.

Le jeune elfe se dirigea doucement vers son lit, l'esprit embrumé par le sommeil. Il bailla bruyamment et s'installa, bien au chaud sous ses couvertures. Rapidement, il fut rattrapé par le marchand de sable.




Dernière édition par Cylas Pearon le Jeu 9 Mai - 20:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Mer 1 Mai - 16:50

Chapter 3



« Cylas,

Je suis ici en train de faire quelque chose qui me mécontente. J'espère que tu t'en rendras compte.  Tu vas lire attentivement et faire ce que je te dis. Ta mère est avec moi. Je suis certain que tu meurs d'envie de la revoir. Ton père et moi nous en doutons. Alors, je t'en conjure, rentre. Il n'en va ici pas simplement de la guilde... Mais de toi. Je suis certain que tu ne désires pas perdre ce que tu as de plus cher, n'est-ce pas ? Alors dépêche-toi de rentrer ou elle mourra.
Grand-père »


Au départ. L'incompréhension. Il ne savait pas. Comment ? Comment avait-il été retrouvé si facilement ? Il ne se souvenait pourtant pas que les autres assassins étaient si doués pour observer. Agir peut-être mais... Suivre et se taire était plus dur. Son grand-père avait du mettre quelqu'un de compétent sur son dos. Rien d'étonnant quand le petit-fils du grand patron disparaît... Et il avait pourtant changé son apparence. Il ne pensait pas que qui que ce soit l'ait reconnu. Mais il connaissait si peu de gens... Pourquoi ? Pourquoi son grand-père s'acharnait-il autant sur lui ? Il aimait son travail mais ne pouvait pas supporter de l'avoir toujours derrière lui à se moquer, à l'insulter. Ce n'était décidément pas une vie...
Ensuite, la peur. Il ne voulait pas y retourner mis il savait. Il savait que son grand-père était capable du pire. D'ailleurs, il avait bien des raisons de vouloir mettre fin à ses jours, et le jeune elfe savait qu'ici, il ne s'agissait que d'un prétexte. Il était un meurtrier reconnu après tout. Le meurtrier par excellence. Et tuer la femme de son fils ne lui ferait ni chaud ni froid. Cependant sur ce point ci, Cylas ne pouvait malheureusement rien dire. Il avait lui-même commis de terribles crimes.
L'incertitude. Que faire ? Suivre son instinct et foncer tête basse afin d'arrêter son grand-père ? Trouver une autre solution ? Laquelle ? Les questions fourmillaient dans sa tête. Aucune idée pertinente ne lui venait, il ne savait pas et cela le perturbait.
Enfin, la décision. Cylas finit par craquer. Le jeune elfe se leva d'un bond, tout à coup plus sur de lui que jamais. Il murmura doucement le nom de sa mère et partit. Il devait voler un pégase et rentrer au plus vite.




Dernière édition par Cylas Pearon le Ven 3 Mai - 16:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Mer 1 Mai - 17:20

Chapter 4



Le long couloir de la suite familiale. Toujours aussi effrayant que lorsqu'il était petit. A l'époque, Cylas craignait d'être poursuivi par un monstre sur sa route. Aujourd'hui, c'est ce qui se trouvait au bout qui lui faisait peur. Son grand-père l'attendait, dans son imposant bureau qu'il appelait la pièce maudite, puisqu'il savait qu'à chaque fois qu'il s'y rendait, il allait se faire réprimander.
Cylas s'arrêta et observa les murs de marbre froid. Cela ne ressemblait pas à ce que l'on avait l'habitude d'observer dans un coquet appartement de famille. Les cadres à photo étaient remplacés par des tableaux d'une extrême rareté, certainement volés à telle ou telle victime. Peu importait. Devant lui se trouvait maintenant une porte. Une simple porte. Et de l'autre côté, plus qu'un simple grand-père. Son grand-père. Cylas ferma les yeux un instant avant d'entrer, affichant une mine qu'il espérait décidée.

« J’étais certain que tu reviendrais. »

Son grand père était devant lui, dressé sur son immense fauteuil de velours noir qu'il caressait d'une main calme. Un sourire se dessinait sur ses lèvres qui laissaient échapper des vapes de fumée grise. Du tabac, bien entendu. Le vieil homme appréciait particulièrement ce produit terrien. Il écrasait justement sa cigarette.

« Tu es trop faible... Comme ton empoté de père ! Je m'étais pourtant uni avec une elfe pour renforcer mon sang... »

Cylas restait muet. Il ne savait pas vraiment que répondre à cela. Il avait su le prendre par les sentiments, il avait gagné. Point. Il ne pouvait rien faire de plus, à sa plus grande tristesse. Son grand-père semblait être songeur, et le jeune elfe se demandait si il allait le laisser retourner dans sa suite, comme lorsqu'il était plus petit. Cependant, le maître des assassins reprit la parole :

« Je me suis arrangé pour que cela ne soit plus un problème, Cylas. »

La phrase mit un certain temps avant de percuter son esprit. Il s'était arrangé pour quoi ? Il ne comprenait pas exactement ce que c'était sensé signifier. Qu'est-ce qu'il aurait bien pu....
Cylas perdit l'équilibre. Sa jambe droite vacilla, mais il se reprit et tenta de rester droit. Dalwën. Dalwën, sa mère. Il l'avait tuée. Et dire qu'il lui avait fait confiance ! Il avait été persuadé que si il obéissait, tout se passerait bien. Mais en même temps, si on y repensait, c'était tellement prévisible de sa part. Personne ne pouvait faire confiance à personne dans la guilde des assassins.

Son grand-père souriait toujours, satisfait devant la réaction du jeune elfe, soudainement totalement décontenancé. Il ne disait rien, désireux de poursuivre cet instant de mal-être chez Cylas. Celui-ci cherchait désespérément quelque chose à faire, quelque chose qui pourrait l'aider à retrouver espoir, quelque chose qui pourrait le soulager. Soudain, il trouva cette chose. C'est à peu près à ce moment là que le chef des assassins prit enfin la parole.

« C'est ironique, tout de même, non ? Elle qui a passé des années à chercher un remède contre sa maladie n'est même pas morte à cause de ça ! »

Cela en était trop, lorsque le vieil homme se retourna pour trifouiller quelques documents sur son bureau, Cylas fit magiquement apparaître son arc au niveau de son épaule. Il le banda vivement et, quelques secondes plus tard, une flèche transperçait la nuque de son grand-père qui s'écroula.




Dernière édition par Cylas Pearon le Jeu 9 Mai - 11:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   Mer 1 Mai - 17:30

Epilogue



Je ne crois pas au hasard. Je ne crois pas à une quelconque divinité qui aurait pu décider que ma vie serait telle. Je l'ai fait, je suis ce que je suis, cela ne changera pas, qui que vous soyez pour essayer une telle prouesse, je vous préviens d'avance : vous ne parviendrez pas à changer le passé. Je vivrai ma vie avec ce poids sur le dos. Celui d'avoir fait les mauvais choix, aux mauvais moments. Je n'ai cependant pas totalement foiré ma vie. Elle continuera coûte que coûte, quelles que soient les épreuves que je devrai parcourir. Je suis assassin et resterai assassin. Peut-être hériterai-je du rôle de mon père, et de celui de mon grand-père des années plus tôt. Seul l'avenir me le dira.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
Contenu sponsorisé

Boule de cristal
HOR

MessageSujet: Re: CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide   

Revenir en haut Aller en bas
 

CYLAS ♣ Look into my eyes, It’s where my demons hide

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Look Into My Eyes... It's Where My Demons Hide...
» JOSH ✈ look into my eyes it's where my demons hide
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum