AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

SUJET COMMUN - Une fête magistrale !

AUTREMONDE :: AutreMonde :: Omois :: Palais Impérial de Tingapour :: La Salle du Trône
avatar
big boss

Boule de cristal


Messages :
738
Pays d'origine :
La Terre
Métier/guilde :
Chef Suprême
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
2000/2000  (2000/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Mer 15 Mai - 21:33


Dance & Blood



Nous sommes le 30 Trebo, et il est presque 20h. Au palais impérial de Tingapour, tout le monde s'active et se presse, les invités vont bientôt arriver. La magie fuse de toute part, jaune, bleue, verte, rouge. Des banderoles s'accrochent un peu partout au toit invisible, les meubles se poussent, les longues tables d'or se recouvrent peu à peu de boissons et de minis fours aux formes étonnantes. L'impératrice et son mari sont alors en train de finaliser leurs magnifiques tenues au couleur d'Omois, tout de pourpre et d'or. Les cuisiniers, aux fourneaux, se pressent de terminer les plats qui vont être servis tout au long de la soirée. Cette fête allait être fabuleuse, magistrale, inoubliable. Pour l'occasion la salle du trône, ordinairement énorme, avait été d'autant plus agrandie pour accueillir les invités. La grande horloge, située au dessus des deux trônes impériaux, sonna les 20h. Les deux souverains s'empressent alors de s'asseoir, le regard à la fois excité et anxieux, tandis que les grandes portes s'ouvrent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org
Invité

Boule de cristal
HOR

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 18 Mai - 12:21

    Le jour du bal était arrivé. On m'en parlait depuis un bon moment déjà, me demandant des avis sur des choses qui ne m'intéressaient pas vraiment. Pourtant, je sentais une pointe de stress naître en moi au fur et à mesure que l'heure avançait. Je comprenais parfaitement l'enjeux de cette soirée. C'était un peu comme étaler la beauté d'Omois. Elle se devait d'être magistrale. Aucune erreur n'était permise. Dans les appartements, j'enfilais mon costume pour ce soir, aux couleurs d'Omois : du pourpre et de l'or. Je tirais un peu sur tous les côtés pour éviter quelques plis. Je passais ma main dans mes cheveux. Un "problème" de dernière minute retint mon attention. La sécurité lors de cette soirée était le point sur lequel je me devais d'être irréprochable. J'avais mis en place de grands moyens. Je l'aperçus d'ailleurs là où nous avions en quelques sortes rendez-vous, loin de l'agitation du moment : Cylas Pearon. "Vous êtes prêt ? Vous savez ce que j'attends de vous ce soir." Pas le temps ni l'envie de m'embêter avec les formules de politesse et autres banalités. Je reconnaissais leurs qualités mais, je m'en méfiais tout autant. Ce soir j'avais besoin d'eux. J'abrégeais au maximum l'échange. L'heure tournait. Bientôt la grande horloge de 20h allait sonner annonçant le début du bal. Un dernier mot à son intention : "J'exige d'être tenu informé. " Après un dernier léger hochement de tête, Je tournais les talons.
    Je rejoignis Aelys dans la salle du trône. Tout était magnifique. Les banderoles accrochés, les mets venant de partout disposés au bon endroit, les boissons ... Parfait ! En m'approchant des trônes j'attrapais la main de mon épouse et la regardais de haut en bas, sous l'ensemble des coutures : " Magnifique. " Oui vous avez bien lu, un compliment. Il ne fallait pas trop s'y habituer. " Très jolie tenue. " . Le premier coup se mit à retentir alors que je m'asseyais aux côtés de l'impératrice. Les portes s'ouvrirent et déjà des dizaines d'invités se pressèrent dans la pièce qui avait été d'ailleurs agrandit pour l'occasion. La magie permet tellement de choses. Je corrigeais ma position afin que ce soit plus confortable. Je levais la tête avant de murmurer : " Que les festivités commencent ! " Un léger sourire s'afficha sur mon visage.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 18 Mai - 13:18


Dance And Blood
Cylas feat Everibody.





Plic, ploc, faisaient les gouttes d'eau, qui se déversaient lentement et à intervalles régulières dans la profonde vasque, venues droit d'un des orifices de l'élémentaire d'eau qui se tenait en face. Inlassablement, Cylas les regardait. Cela n'avait rien de beau ni de franchement intéressant, mais c'était en quelque sorte calmant que d'avoir ça sous les yeux, alors que son cœur tambourinait bien plus fort qu'il ne l'aurait voulu. Pourtant, il s'agissait d'une mission comme les autres. Ou presque. Puisque quelques jours plus tôt, elle était venu tout chambouler. Cette femme, Magistra. Elle qui s'était présenté à toute la galaxie d'une manière si théâtrale lui avait donné la chair de poule. Cette voix froide et féminine qu'elle avait laissé entendre ne présageait rien de bon. Et en ce jour d'anniversaire de la mort du grand maître des sangraves, il y avait désormais plus de trois cent ans, Cylas avait peur. Peur comme il n'avait jamais eu peur dans sa vie. Cette personne le terrifiait plus encore que son propre grand-père, et c'était dire ! Pourtant, elle n'avait encore rien fait de mal, alors que son propre tableau de chasse était déjà bien rempli. Le jeune elfe commanda à l'élémentaire de partir après s'être rincé le visage. Il se sentait mal depuis cette annonce. Pourtant, le moment était maintenant venu d'aller travailler, même si le désir lui manquait. Heureusement, il pourrait ce soir agir sereinement. Il se trouvait ici sous ordre de l'impérator, et donc en toute légalité. Il avait pour mission de surveiller avec son équipe les festivités, ce qui était toujours un jeu d'enfant, puisqu'il ne lui était permis d'agir qu'en cas de risque majeur. Cela signifiait donc un moment de détente à profiter de la fête tout en gardant un œil en coin sur les importants dirigeants de la planètes. Des millions de personnes seraient présentes, et il pourrait même régler quelques affaires avec de vieux amis. Cylas sourit. La soirée ne s'annonçait pas si mal, finalement.

« Vous êtes prêt ? Vous savez ce que j'attends de vous ce soir. »

Cylas se contenta d'hocher la tête lorsque l'impérator lui eut posé cette question. Bien sur qu'il savait, il était loin d'être idiot. Mais il se doutait du double sens de l'interrogation. Cela consistait en quelque sorte en un avertissement. Ne faire que ce qui avait été demandé, rien de plus. Mais cette seconde chose, Cylas n'était pas certain de la respecter. Si il croisait un client aux trop nombreux impayés, il irait régler le problème. Définitivement.


« - Vous me croyez incompétent à c...
- J'exige d'être tenu informé »

Le jeune assassin ne pu s'empêcher de soupirer et hochant une nouvelle fois là tête, agacé. Le nombre de fois qu'il avait pu lui dire ça ! Et en plus il lui coupait la parole. Il n'aimait vraiment pas les hommes plus puissants que lui. Cylas vérifia que son crystal était bien dans sa poche avant. Il regarda ensuite l'impérator omoisien se diriger vers sa femme. La belle Aëlys Duncan était d'ailleurs ravissante dans sa robe. Il aurait voulu aller la saluer mais un autre élément dans la salle attira rapidement son attention. L'horloge. Celle-ci venait de sonner 20 heures. Tout commençait.



Dernière édition par Cylas Pearon le Mar 28 Mai - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
1114
Pays d'origine :
Lancovit
Métier/guilde :
Agent aux Services Invisibles
Camp :
résistant
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
250/2000  (250/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Dim 19 Mai - 11:20


Une fête magistrale
Ft. Sujet Commun


20 Heures.

Tac. Les deux aiguilles de l’horloge émirent un claquement une fois réunies sur le chiffre huit. C’était l’heure. L’heure de quoi ? Ayden ne le savait pas, enfin si, il connaissait la version officielle : faire profiter, passer un bon moment, réunir du monde, tant d’excuses qu’il ne croyait absolument pas. Le jeune brun avait un pressentiment, un très mauvais pressentiment. Il en avait déjà fait part à son supérieur –meilleur ami et cousin éloigné-, mais celui-ci avait fait la sourde oreille. Ayden avait tenté à de nombreuses reprises de connaître la véritable raison de ce bal, il avait interrogé l’Imperator des milliers de fois, et les seules réponses que Sennar avait accepté de lui donner étaient : « Pour montrer toute la puissance d’Omois », ou bien même « C’est l’idée d’Aelys ». Mais il n’y croyait pas. Quelque chose clochait. Surtout depuis l’apparition de cette Magistra. Cette horrible Magistra. Si Ayden avait tout compris, ce qui - entre nous - était rare, cette inconnue serait la nouvelle chef des Sangraves. Cela paraissait tellement lointain le temps des Sangraves qu’on aurait pu croire à une blague, mais cela n’en était pas une, bien malheureusement. Pourquoi est-ce que cette Magistra n’a-t-elle pas tout simplement retiré son masque et annoncer le plus grand canular du monde ? Cela aurait été tellement plus simple ! Au lieu de cela, comme à son habitude, Autremonde allait connaître une nouvelle péripétie. Ayden émit un soupir. Ce n’était pas facile d’être agent aux services invisibles …


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Ayden refit le nœud de sa cravate. C’était au moins sa trentième tentative et il n’était toujours pas ravi du résultat. Sennar lui avait demandé d’être impeccable et discret. Il avait donc opté pour un costume sombre aux contours dorés, l’emblème d’Omois légèrement brodé sur sa poitrine. C’était simple et classe. Un dernier regard dans le miroir. C’était pas mal. Il se retourna, vérifia qu’il n’y avait pas de faux pli et sentit son armure se mouvoir en même temps que ses mouvements. Il était prudent, il avait donc gardé son armure souple sous son costume pour pouvoir agir dès qu’un problème surgirait. Il fallait être professionnel pour garder sa place dans ce monde. Il se sentit un peu nerveux. La veille, l’Imperator lui avait fait un discours tellement long sur la sécurité du palais et par la même occasion de la famille impériale, qu’Ayden avait l’impression que c’était sa propre vie qui était en jeu. Bon, quand faut y aller, faut y aller.
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


Le jeune Warr’een vérifia sa boule de cristal, pas de PMM. Il en avait envoyé presque une dizaine à Juliet et il n’avait pas eu de réponses. Depuis leur dernière rencontre, il ne savait pas vraiment comment se comporter avec elle, il avait envie de l’avoir rien que pour lui, mais il n’avait pas non plus envie de s’engager. Il lui avait demandé par PMM si elle venait au bal, si Ugo venait aussi, qu’il voulait la voir, mais rien, aucunes réponses. Il tenta d’oublier la jeune blonde. Ayden jeta un regard sur Sennar. Les portes s’ouvrèrent. Il resta dans un coin, se faisant le plus discret possible, mais tous ses sens étaient en alerte.


© Belzébuth

_________________
Ayden Warr'een


Agent aux Services Invisibles

CODE BY APACHE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t98-ayden-warr-een-termine http://autremonde.forumactif.org/t104-ayden-le-peche-mignon#1143 http://autremonde.forumactif.org/t106-ayden-chaque-rencontre-peut-bouleverser-un-homme http://autremonde.forumactif.org/t265-ayden-warr-een
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
629
Pays d'origine :
Omois
Métier/guilde :
Héritière indirecte (ou princesse qui fout rien)
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
500/2000  (500/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Dim 19 Mai - 17:21

Dance and blood
JULIET N'AIL & OMOIS


J'avais reçus environ une 20aine de PMM d'Ayden, c'est ce qu'on appelait du harcèlement, oui. La fête d'Omois s'annonçait tellement gigantesque que ça me donnait le vertige. Tous les Voleurs Patentés de L'Académie qui avait été diplômés étaient obligés de s'y rendre. On avait eu un speech ultra exceptionnel du grand patron, apparemment l'annonce de cette Magistra était plus que sérieuse, et l'empire d'Omois avait demandé nos services au cas où. On était pas les plus grands combattants d'AutreMonde, mais on se débrouillait et niveau furtivité et discrétion on était les meilleures. On devait se tenir prêt et avoir notre combinaison de Voleurs sur nous. Elles étaient adaptées pour qu'on ne les voit pas sous nos vêtements, comme toutes les armures des assassins et gardes présents à la fête. Aucun civil ne devait savoir, la discrétion était de mise ce soir. J'avais spécialement fait le déplacement à Omois pour une semaine, malgré que me père se soit fortement opposé à ce que je participe à cette fête. La robe que j'avais achetée m'avait clairement coûté un bras, mais tant pis, il fallait sortir le grand jeu. J'avais lancé un petit sort à Absolem, mon familier, pour que son pelage soit légèrement pailleté, comme ma tenue. Il avait peu apprécié...

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
J'étais arrivée un peu en avance, avec tous les autres Voleurs Patentés, pour rencontrer l'impérator. Il ne nous avait accordé que peu d'attention, nous demandant simplement de faire très attention. Mais qu'est ce qu'il se tramait ? S'il y avait des chances que le Palais soit attaqué ce soir, POURQUOI organisaient-ils la plus grande fête de l'histoire ? Il y avait la moitié du pays qui allait s'y rendre, et probablement beaucoup d'étrangers. J'avais un très mauvais pressentiment et je me trompais rarement à ce sujet. Je sentais la tenue de Voleuse me coller à la peau malgré son invisibilité, et le stress faisait monter ma chaleur corporelle. Il était plus de 19h30 et à ce que j'en savais, l'impératrice était LOIN d'être prête. Sa robe était tellement difficile à enfiler qu'il fallait une dizaine d'habilleuse et de sort pour tout maintenir ensemble. Dans tous les cas, ils allaient avoir beaucoup de mal à finir de la préparer à temps. Pauvre Aélys... Je discutais un moment avec une autre voleuse et sortais des appartements impériaux pour aller me fondre dans la foule, vérifiant un instant ma tenue dans un miroir qui passait là. Parfait. Je regardais mon hor, trois nouveaux messages. Bon. 19h58. Je me faufilais près de la porte, entre quelques invités, et attendait le signal. 3, 2, 1... TAC ! 20h00. Les grandes... non IMMENSES portes s'ouvrirent au même instant sans un bruit, alors que se dévoilait la salle du trône. Superbe. L'or et le rouge était totalement criard, mais il fallait au moins ça pour impressionner tout Autremonde.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Je m'approchais du banquet pendant que mon petit fennec se réfugiait sous une table. Il n'aimait pas beaucoup la foule et j'aimais le fait qu'il soit protégé des futurs danseurs. Je passais rapidement près des nappes dorées et attrapait un verre de bullage au passage. Cette boisson avait tendance à avoir un très mauvais effet sur moi à moyenne dose, mais un verre n'allait pas me faire de mal. Je portais le liquide à mes lèvres et me retournait. Ayden, juste en face de moi. Et il me regardait. Dommage, j'étais vue. Et dès les premières minutes, comme une débutante. Je m'approchais de lui et lançais d'un ton ironique

« Gagné, tu m'as trouvé. On échange ? Allez, je compte jusqu'à 50 »

Je faisais un signe de tête à un groupe de voleuse et me replongeais dans son regard bruns foncé. J'avais tenté de l'éviter, sans que je sache réellement pourquoi. En réalité j'avais pris mes distances avec Ugo et lui, pour y voir plus clair, mais je craignais de ne rencontrer les deux à la soirée. L'impératrice et l'impérator se levèrent d'un même geste et firent un discours enjoué, un verre à la main. Tout le monde leva le sien, avant que les deux époux n’entament une danse omoisienne ressemblant beaucoup aux slows terriens. Je posais mon verre et tendais ma main à Ayden

« Ce sont les femmes qui invitent ce soir. Tu danses ? »

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
men made madness and the romance of sadness.
" Je commence à comprendre ce que signifie mettre un point final à une histoire. Rien avoir avec un spectaculaire "avant-après". Non, cela s'apparente plutôt à la mélancolie qu'on éprouve à la fin des vacances. Quelque chose de particulier se termine et l'on se sent triste, mais cette tristesse ne peut être que légère parce que ce quelque chose a été une période de bonheur " - Si je reste


Dernière édition par Juliet N'ail le Lun 20 Mai - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t50-vanilia-pourquoi-un-corbeau-ressemble-t-il-a-un-bureau
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
482
Pays d'origine :
OMOIS.
Métier/guilde :
trafiquant, barman, casse-droufs professionel
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
456/2000  (456/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Lun 20 Mai - 17:48

LE BAL.
MILOSZ & LE RESTE DU MONDE.

Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s’intéressent qu’à une chose : la fête.



Il se massa la nuque, nerveux. Une pression par-ci, une pression par là. Deux secondes de félicité totale pour ensuite retomber dans un stress inquiétant. Et, c'est là que la situation devenait inquiétante. Car, d'habitude, il ne stressait pas. Il restait d'un calme olympien par rapport aux évènements de la vie quotidienne. Mais là, la situation devenait problématique, vraiment. Il était inquiet, et pas qu'un peu. Même beaucoup. Allumant une cigarette pour se calmer, expirant la fumée comme on chasse la mort à grands soupirs, il se posa pour réfléchir, doucement. Les événements s'étaient enchaînés à une vitesse folle, presque insensée. Cette idiote de Magistra, qui qu'elle soit, cela l'intéressait certes, mais moins que son business, mettait le bordel partout par sa simple présence. Il n'aimait pas cette femme. Non pas parce qu'il pensait qu'une femme ne pouvait pas diriger un réseau de bouffons terroristes. Mais parce qu'elle n'était qu'une envellope d'arrogance pure, qui contaminait tout ceux qui prêtaient attention à ses paroles empoisonnées. Non, il n'aimait pas cette femme. Il aurait pu presque la trouver drôle, dans une autre vie. M'enfin, ça l'avait un peu énervé, lorsque son match de foot céleste avait été remplacé par son discours à deux balles. Le jeu commence... il n'aimait pas ça. De plus, l'inconcevable réaparition des sangraves faisait que la police était beaucoup plus vigilante que d'habitude. Milosz grinça des dents. Il avait l'impression de se les être limées vu comment ça grinçait depuis ce fameux message.

Et une fête, en plus de tout ça. Non pas qu'il n'aimait pas les fêtes. Il n'aimait surtout pas le fait de devoir refourguer des trucs illégaux durant une soirée qui, comme par hasard, avait été annoncée peu après l'apparition de l'imbécile masquée, qui était assez stupide pour ne pas penser que ce n'était ni un défi ni un piège ? Il y avait quelque chose de louche là-dessus, et il aurait aimé que pour une fois, Aveza n'ait pas insisté pour l'accompagner, bon sang. Elle trépignait d'impatience, alors qu'elle aussi était bien consciente qu'il y avait quelque chose de louche derrière toute cette excitation. Agacé, il enfila un costume, autant être classe, se peigna, et direction le palais impérial, avec tout plein de machins louches dans ses poches. Il savait ce qu'il avait à faire. Surtout, ne pas faire d'éclats. " Je ne pourrais pas te protéger là-bas, tu le sais, Milosz ? " Milosz le savait, bien sûr, que le chef ne pourrait décemment rien faire pour lui. Et cela ne lui faisait rien. Quand les portes s'ouvrirent, lui offrant un monde de luxure et de dorures dangereuses tant elles étaient incandescantes de lumières. Milosz avait mal aux yeux à force de regarder des femmes toutes plus cachées par des bijoux les unes que les autres. Aveza se coula, un peu comme une ombre coulante, ravissante dans sa robe parme. Lui savait ce qu'il avait à faire. Il glissa discrétement une petite poudre blanchâtre dans un verre, une drogue terrienne dont le nom lui échappait, et tendit la boisson à une belle femme qui connaissait son visage et son nom. En retour, elle lui donna une petite bourse. La drogue, c'est cher, et c'est illégal, encore plus lors d'une soirée impériale. Mais il connaissait cette femme, qui s'éclipsait chaque soir dans ce nuage artificiel de plaisir et d'innocence ébahie. Elle ne dirait rien. Et elle aurait le sourire aux lèvres toutes la soirée arc-en-ciel, grâce à lui. Il se servit un Tzinpaf, se retourna, et se retrouva nez-à-nez avec une figure bien connue, et bien détestée surtout. " Cyclas. Personne à trucider, ce soir ? Un peu de bang-bang, peut-être ? " ronronna t-il d'un ton mi-menaçant, mi amusé. A ce moment là, un petit lama se rapprocha en trotinnant. Milosz avait en effet demandé à Kyr de faire un petit tour, et toute animosité disparu, rigola en silence des images que son familier lui transmettait de Cyclas et lui : deux mâles nominants totalement débiles. Pfff, tu ne comprends rien aux hommes Kyr. C'est facile, pour vous les lamas, c'est à celui qui crache le plus loin ! ► MILOSZ
Code by AMIANTE








Dernière édition par Milosz K'avïnsky le Mar 21 Mai - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t126-milosz-oh-we-set-our-dreams-to-carry-us-and-if-they-don-t-fly-we-will-run http://autremonde.forumactif.org/t132-milosz-je-cherche-un-titre-trop-stayyle http://autremonde.forumactif.org/t133-milosz-qui-pisse-au-vent-se-rince-les-dents-rps http://autremonde.forumactif.org/t255-milosz-k-avinsky
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
691
Pays d'origine :
Omois
Métier/guilde :
Première Sorcelière
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
650/2000  (650/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Lun 20 Mai - 18:31


Un fête magistrale


♦Sujet Commun♦

Un peu de poudre par-ci, du fard à paupière par-là. J'avais longtemps hésité entre ma robe pourpre et ma robe doré. Finalement, j'avais fini par faire un mixage des deux. Ma robe était dorée avec une cape pourpre. Elle m'était en valeur mes célèbre jambes Selaris. La soirée promettait d'être haute en couleur et d'un glauque parfait. J'attends avec impatience la prochaine entrée de scène de cette Magistra. Elle me paraît très intéressante. Sa voix d'un glacé noir et son entrée digne des plus grand metteur en scène. 300 ans que Magister est mort, la paix n'a été que trop longue. Il est temps de retourner dans une guerre. Aélys se reposait sur ses lauriers et même si la Terre nous apportait des nouvelles étonnantes. Mais tout de même, je commençais à m'ennuyer. Aélys commencerait-elle déjà à se débattre avec l'énergie du désespoir. C'est un peu tôt pour sortir et abattre ses cartes. C'est une grosse erreur de lecture, qui m'intrigue de la part de notre Impératrice et de mon cher Imperator. Ils sont sensés savoir anticiper, mais ils perdent leur temps. Pour qui sait lire, ils montrent leurs craintes.
Je sortis ma chambre, l'on m'annonça à la porte et je me dirigea directement vers l'estrade impériale. Une autre idée me vint en tête. Si c'était en espérant une intervention des Sangraves, e bal serait une énorme toile d'araignée. Un coup d'éclat, une attaque rapide et ils seraient pris. Mais, je doute en voyant leurs Altesses. On étale juste l'onirique ultra-puissance omoisienne. J'ai de la peine pour le perdant. Mais je saurais être du côté des vainqueurs. Et l'Empire d'Omois à l'air d'avoir des coups de retard.
La pluie semblait venir nous rejoindre. La Nature avait-elle aussi décider de détruire cette oisive luminosité. Sans doute. Et la salle était des plus protégée, j'avais déjà remarqués les gardes, mais c'est là que j'aperçus Cylas. Lui ? Ici ? Ils l'avaient engagé ? Avais-je si mal évalué la situation. Ou les Omoisiens étaient-il juste des pleutres ? Je me dirigeais vers Cylas. Notre relation était des plus explosives. Mais cette fête était l'occasion de profiter de lui et de mettre les points sur les i.
-Quelle fête insipide
On avait tant parler de ce bal si fabuleux. De la puissance, de la classe, de la beauté. Ma cousine était pas mal, mais sans plus. Et Sennar n'était pas à sa place à mon goût. Il l'était bien plus dans une Arène, une épée dans chaque main. Pulchra a mes côtés semble approuver. Elle relève la tête et darde sur l'assemblée un regard méprisant. Elle grogne sur des courtisans qui s'éloigne, effrayés. Je rigole et Pulchra lève la tête d'un air fière. J'arrive devant Cylas et au moment où j'allais l'interpeller Milosz lui parle. D'une voix très ironique. J'hésite à intervenir, puis finalement et je m'approche et rentre dans Cylas, en regardant derrière. Je me retourne et dit :
-Je suis désolée. C'était... Tient Cylas. Comment-vas tu ? Et Milosz.
Je sourie aux deux et les admire. Ils sont vraiment beaux. Cette soirée se promet bien plus intéressante que prévue au final.


©Leris


Dernière édition par Lÿyn Selaris-Duncan le Mar 21 Mai - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
802
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Camouflée
Camp :
résistant
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
372/2000  (372/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Lun 20 Mai - 20:49

Mewyn entra dans la salle de bal, aussi discrète qu'un courant d'air. Les invités n'étaient pas encore autorisés à passer les portes, pourtant la pièce grouillait de monde. Les organisateurs se pressaient afin que tout soit prêt en temps et en heure. Malgré l'agitation, tout semblait calme. L'intention des souverains était claire: faire oublier l'annonce terrible du retour des Sangraves. Comment beaucoup d'autres, elle avait été appelé afin de veiller à la sécurité des invités. Entre autre. Elle n'était pas là pour faire la police – les Services Invisibles et l'armée étaient là pour ça – mais bien pour récolter un maximum d'informations. Alors, l'imperator avait réunit un maximum de Camouflés. Vous ne les verrez certainement pas de toute la nuit mais ils sont bien là. Juste à côté de vous, cachés dans un coin ou postés près des trônes. Pour eux, pas besoin d'une tenue de soirée. Mewyn s'en réjouissait : elle aimait les jolies robes mais pas lorsqu'elle était en service. Elle avait donc enfilé sa tenue habituelle, composée de cuir rouge et souple. Elle avait reprit son apparence réelle, après tout, il y avait peu de chances qu'elle soit vue aujourd'hui. Elle avait ainsi réunit ses cheveux argentés en un chignon serré et toutes sortes d'armes parsemaient son corps moulé de cuir. Une dague était attaché à sa cuisse droite, tandis qu'une autre avait été glissée dans sa botte droite. Un arc de bois blanc pendait dans son dos et des étoiles de jet étaient attachées à sa ceinture, sur laquelle était gravé l'emblème d'Omois. Elle alla saluer l'impérator qui réglait les derniers détails des opérations, puis elle se glissa dans un coin de la salle.

Au moment où vingt-heures sonna, elle se fondit dans le décor, enclenchant sa capacité de Camouflée. Ses vêtements ainsi que sa peau prirent la teinte exacte de ce qui l'entourait. Un vrai caméléon géant. Elle récita un rapide sort de Dissimulation afin de rendre ses armes invisibles. Ainsi, elle était indétectable. Les portes s'ouvrirent et elle aperçut ses collègues disparaître les uns après les autres. Elle se concentra. La moindre informations était vitale, ce soir. Elle repéra quelques têtes connues mais elle n'alla saluer personne, au risque de dévoiler sa couverture.

_________________

And you thought the lions were bad, well they tried to kill my brothers, and for every king that died, oh they would crown another. And it's harder than you think telling dreams from one another, and you thought the lions were bad. Well they tried to kill my brothers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t48-mewyn-one-of-a-kind http://autremonde.forumactif.org/t82-mewyn http://autremonde.forumactif.org/t131-mewyn-save-yourself-i-ll-hold-them-back http://autremonde.forumactif.org/t241-mewyn-k-irhan
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
629
Pays d'origine :
Omois
Métier/guilde :
Héritière indirecte (ou princesse qui fout rien)
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
500/2000  (500/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Mar 21 Mai - 18:11

JE VOUDRAIS JUSTE RAPPELER A LA PLUPART DES HUMAINS DE NE PAS OUBLIER VOS FAMILIERS ! ILS SONT CENSÉS ÊTRE TOUJOURS PRES DE VOUS, ET SONT LES FRÈRES D’ÂMES DE VOS PERSONNAGES, IL EST DONC NORMAL D'AVOIR UNE PENSÉE POUR EUX DANS VOS RP Smile

_________________
men made madness and the romance of sadness.
" Je commence à comprendre ce que signifie mettre un point final à une histoire. Rien avoir avec un spectaculaire "avant-après". Non, cela s'apparente plutôt à la mélancolie qu'on éprouve à la fin des vacances. Quelque chose de particulier se termine et l'on se sent triste, mais cette tristesse ne peut être que légère parce que ce quelque chose a été une période de bonheur " - Si je reste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t50-vanilia-pourquoi-un-corbeau-ressemble-t-il-a-un-bureau
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Mar 28 Mai - 20:47


Une fête magistrale
Cylas feat Everibody.





Le monde entier commençait à se presser dans la salle du trône. Le pouls de Cylas s’accélérait progressivement. Le petit peuple qui l'entourait semblait pourtant calme, bien qu'un étrange malaise se laissait entendre. Cylas se doutait bien que son sujet d'inquiétude était partagé par tous. On pouvait apercevoir quelques dames, chuchotant timidement à l'oreille de leur voisine des mots emplis de questionnements sans réponses. C'est alors qu'il était occupé dans sa contemplation d'une scène de discussion au milieu de tant d'autres que le jeune elfe reconnut sans difficulté une voix dans son dos. Celle-ci semblait d'ailleurs l'appeler. Et l'assassin ne put s'empêcher de penser qu'il s'agissait de la dernière personne qu'il aurait voulu voir en ce moment si important.

« Cyclas. Personne à trucider, ce soir ? Un peu de bang-bang, peut-être ? »

Cylas eut un sourire agacé. Milosz. C'était ce que l'on pouvait appeler une mauvaise surprise. Ce trafiquant au petit sourire constant insupportable avait décidé de venir jouer au plus malin. En un jour plus banal, où il n'aurait pas eu l'esprit tant tracassé par des nouvelles si... inattendues, il se serait certainement laissé entraîner dans son petit jeu, mais il fallait dire que le moment était trop mal choisi pour jouer au chat. Le jeune elfe se contenta d'une réplique qu'il espérait des plus cinglantes :

« Non, c'est vrai, je suis occupé ce soir. Mais si tu veux, je peux voir si j'ai une petite place dans mon agenda pour régler ton compte définitivement ? Et je croyais t'avoir expliqué clairement que la drogue ne m'intéressait pas... »

Satisfait, Cylas fit mine de s'intéresser à quelque chose d'autre dans la salle avec une tête du genre : jtesaqueparcequetum'arrivemêmepasàlachevillesalegueux. Cependant, il devait s'avouer qu'il ne supportait pas laisser un bavardage si bien commencé à l'abandon. Il ne put donc bien entendu pas s'empêcher de surenchérir avant même que Milosz n'ai eu le temps de caser le moindre mot :

« - C'est pas...
- Je suis désolée. C'était... Tient Cylas. Comment-vas tu ? Et Milosz ? »

Cylas faillit tomber, bousculé par une jeune fille dont il reconnut immédiatement le visage. Pour son plus grand malheur... Il n'avait rien contre Lyÿn mais il devait avouer que le moment était actuellement assez mal choisi. En effet, il n'avait pas, mais alors pas du tout envie d'avoir à se démener avec elle ce soir, bien qu'il devait avouer généralement apprécier les courts moments qu'il passait avec elle. Ne restait plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle n'aborde aucun sujet sensible devant Milosz, ce serait signer pour des années de moqueries gratuites de sa part. Et comme la jeune femme n'était pas trop du genre discrète... Ça risquait de mal se finir.
Et puis de toutes manières, cela l'agaçait franchement d'être coupé comme ça quand il parlait, même si elle semblait ne pas l'avoir désiré. Encore une fois, il allait devoir régler le cas de Milosz un peu plus tard.

« Bien Lyÿn. Qu'en est-il de toi ?... Et d'ailleurs, qu'est-ce que tu fais là ? »

Il savait sa dernière question assez idiote, puisque la jeune sortcelière était une importante personnalité omoisienne. Mais il tenait à lui montrer indirectement qu'il avait d'autres choses à faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
avatar
big boss

Boule de cristal


Messages :
738
Pays d'origine :
La Terre
Métier/guilde :
Chef Suprême
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
2000/2000  (2000/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 1 Juin - 12:04


Dance & Blood



Déjà une heure que le bal avait débuté. Peu à peu, la tension et le stress qui régnaient dans la salle avaient laissés place aux rires. L'impérator et sa femme s'étaient rapidement perdus dans le flux d'autres influentes personnalités autremondiennes. Les nombreux valets couraient dans tous les sens, manquant régulièrement de heurter des invités avec leurs plats fumants portés à bouts de bras. Déjà, les couples se bousculaient pour se frayer une place sur la piste de danse. Cependant, tous s'écartèrent lorsque les deux dirigeants omoisiens s'en approchèrent d'un air fier. Et c'est à ce moment-ci que l'horloge retentit à nouveau.
21 coups. 21 battements secs produits par une simple horloge. 21 bruit mécanique et mélodieux à la fois. 21 secondes avant que les vitres de la grande salle explosent, laissant place à l'apocalypse.
Partout on criait, on courait, on fuyait. Certains commençaient même à lancer des sorts dans le vide, paniqués et persuadés que cela servirait à quelque chose. Un épais brouillard, d'apparence non naturelle, s'était dans la salle. Lorsqu'il se dissipa, les invités eurent la surprise de n'apercevoir qu'une mince silhouette au visage masqué, tranquillement assise sur le trône abandonné quelques minutes plus tôt par l'impératrice. La couleur bleue de son masque semblait indiquer la satisfaction. Deux mots résonnèrent alors dans l'immense salle du trône : « En avant ! »
Et les sangraves attaquèrent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
1114
Pays d'origine :
Lancovit
Métier/guilde :
Agent aux Services Invisibles
Camp :
résistant
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
250/2000  (250/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Dim 2 Juin - 15:29


Une fête magistrale
Ft. Sujet Commun


Les invités étaient entrés dans l’immense salle du trône dès que les portes s’étaient ouvertes pour les laisser pénétrer dans tout cet or si extravagant. La décoration n’était qu’illusoire, ce n’était que du tape à l’œil comme disent si bien les nonsos, c’était arrangé de façon à éblouir chaque venue. Le but était de faire parler de ce bal dans tout Autremonde durant de longs mois voir même de longues années, il ne fallait donc pas rater cette occasion. Ayden observait attentivement les silhouettes qui parlaient et riaient tout en gobant les mets, le tout sans aucunes inquiétudes. Ils étaient si paisibles. Ils semblaient si calmes. Ah quelle insouciance ! Au fond de lui, il aurait aimé faire comme eux, pourtant il n’était pas serein, il se souciait de quelque chose qu’il ignorait encore jusque là. Parmi toutes ces silhouettes, le jeune homme reconnu quelques connaissances, notamment Lyyn Duncan, qu’il se devait de protéger. Il jeta un regard curieux autour de lui, il le savait, les camouflés étaient présents, invisibles aux yeux de tous, mais ils étaient là, quelque part. Il pensa alors à Mewyn. Elle ne perdait rien pour attendre ! Il allait lui montrait qui étaient les professionnels dans une telle situation.

Brulane lâche un petit miaulement. Le soldat releva alors la tête, et la vit. Juliet était là, face à lui, elle ne se cachait pas, ou alors avait vraiment raté son camouflage, elle dégustait du bullage comme si de rien n’était. Sa robe toute pailletée lui allait à merveille, c’était comme si son corps entier brillait de mille feux. Ayden bavait avidement sentit une pointe de jalousie se gonfler au fond de son cœur. Il jeta un regard furtif aux alentours, son fiancé n’était pas dans les parages, c’était le moment ou jamais. Le puma arriva rapidement près de Juliet, son regard doré se posa sur le fennec qui tentait tant bien que mal de se dissimuler sous le banquet, le familier transmit par la pensée une image caricaturée de la situation pour se moquer de son homologue, ce qui eu comme effet de faire sourire Ayden. Celui-ci eu du mal à se hisser jusqu’à la jeune femme, il y avait tellement de monde ! Son sourire disparu quasi-instantanément lorsqu’il entendit la réplique de la blonde. Il fit mine de n’avoir rien entendu et se détourna pour faire face au couple Impérial qui firent un majestueux discours. Une fois terminé, plusieurs duos prirent place sur la piste de danse, Juliet n’attendit pas plus longtemps pour faire son invitation, le beau brun la regarda et lui prit la main afin de l’entraîner à sa suite au beau milieu des autres danseurs. Brulane parut vexé de devoir resté avec Absolem, il alla s’allonger sous les tables en attendant d’un air renfrogné. Ses yeux restèrent fixer sur Sennar afin de pouvoir prévenir son frère d’âme en cas de problème.

Ils n’étaient pas ensemble, n’étaient absolument pas censés se voir aussi souvent et pourtant le duo Ayden/Juliet ressemblait parfaitement à un couple, un vrai. Le jeune homme se colla un peu plus au corps de la jeune femme pour pouvoir lui murmurer à l’oreille et de n’être entendu que par elle et aussi pour en profiter un peu : « Pourquoi tu n’as pas répondu à mes PMM ? ». Il profita quelques instants d’être aussi près d’elle avant de s’écarter légèrement et d’épier le regard de sa cavalière, il se doutait bien qu’elle allait trouver une excuse, et même pourquoi pas doublée d’un mensonge, pour le faire taire. Il ne fit pas de réflexions, après tout il savait très bien qu’elle se fichait de lui comme de son premier sort (oui c’est une nouvelle expression). Il se rapprocha de la voleuse afin de continuer la danse déjà entamée et de resserrer son étreinte, il plaça ses mains dans le creux de son bassin pour ne pas les mettre plus bas, malgré l’envie qu’il ressentait. « Juste une question, est-ce que ton futur mari va me tuer s’il me voie avec toi ? » dit-il sur un ton amusé.

Un bruit assourdissant retentit. Des bris de verre volèrent dans un même ensemble. Tout se passa très rapidement. La scène bascula du rire à la peur. Chacun des invités se mit à paniquer. Ce fût un désastre. Des sorts fusèrent d’un peu partout sans avoir de réel but. Un nuage qui semblait irréel prit place accentuant l’effet de surprise. Ayden plongea son sombre regard dans celui de Juliet, il eu un pincement au cœur de devoir la quitter alors qu’il venait tout juste de la revoir. « Fais attention à toi. » lui glissa-t-il d’un air grave. En une incantation, le costume se volatilisa comme par magie, et une armure d’un noir profond et aux contours dorés revêtit le corps musclé du jeune Warr’een. Tant pis pour la discrétion. Brulane accouru, heureux qu’il y ai enfin un peu d’action. Le soldat déposa un baiser sur la joue de sa Juliet avant de se jeter en plein combat.



© Belzébuth

_________________
Ayden Warr'een


Agent aux Services Invisibles

CODE BY APACHE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t98-ayden-warr-een-termine http://autremonde.forumactif.org/t104-ayden-le-peche-mignon#1143 http://autremonde.forumactif.org/t106-ayden-chaque-rencontre-peut-bouleverser-un-homme http://autremonde.forumactif.org/t265-ayden-warr-een
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
482
Pays d'origine :
OMOIS.
Métier/guilde :
trafiquant, barman, casse-droufs professionel
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
456/2000  (456/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Dim 2 Juin - 17:59

LE BAL.
MILOSZ & LE RESTE DU MONDE.

Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s’intéressent qu’à une chose : la fête.



Voilà, comment une fête à priori agréable pouvait tourner. Milosz secoua la tête, mi-agacé mi-diablement amusé. Il avait voulu jouer au plus malin,et cela l'ennuyait déjà, le sombre idiot. Et ce courant de négativité entre les deux jeunes hommes, car, il fallait bien le dire, ils n'étaient pas tout à fait adultes, ils étaient à peine sortis de cette idylle un peu sanglante qu'était l'adolescence, seigneur. Donc, ce courant de négativité, il pervertissait tout autour d'eux. Même son tzinpaf avait un goût discutable, à présent. Mais pourquoi, pourquoi, avait-il eu ce stupide instinct de provocation ? Pfff, aller jouer au plus cinglant avec Cylas Pearon, c'était comme sauter les pieds liés dans une mare remplie de Kroa, on n'est pas sûr d'en sortir les nerfs indemnes. La seule satisfaction de Milosz était de savoir que son attitude portait allègrement sur les nerfs de Cylas, et cela ne le gênait pas du tout. C'était même jouissif, pouvoir pourrir l'existence de quelqu'un par sa seule présence, quel style, sérieusement. Et voilà le morceau d'elfe qui tente de l'envoyer bouler. Ça ne semble pas être son talent caché, en tout cas, car ce qui semble ressembler pour lui à une réplique cinglante sonne aux oreilles de Milosz comme un grognement maladroit. " A partir de la semaine prochaine, si ça ne te dérange pas, j'ai des rendez-vous dans les jours qui suivent, ça serait bête de les rater. " balança Milosz d'un ton moqueur et avec un sourire ultra-bright. " Ce n'est pas l'impression que j'ai eu la dernière fois... tu me dois combien de grammes déjà ? " C'était plus de la taquinerie mêlé à un certain agacement. Surtout quand le familier le plus ridicule du monde vient se frotter aux jambes de Milosz.

C'est alors qu'une jeune femme au corps et au maintien bien connus surtout, bouscula avec une certaine classe Cylas ( oh ça rime :arrow: ). Milosz évita qu'une grimace effleure ses lèvres. Non pas qu'il n'appréciait pas Lÿyn, mais cela restait une situation un peu gênante. Et visiblement, elle connaissait Cylas. Et tout de suite, Milosz sentit que quelque chose se tramait. Il esquissa un sourire. " On fait avec, Lÿyn, et toi ? Vous vous connaissez comment, au fait ?" Le jeune homme sentait le truc bien croustillant et mourrait d'envie de savoir ce qu'il en retournait. Sauf que bon, il eut pas vraiment le temps. Les 21 coups sonnèrent, et les éventuelles paroles qui auraient pu effleurer leurs lèvres furent submergées par le décompte. Et là, à ce moment précis, ce fut la fin du monde. Il leva les yeux pour voir le début d'une guerre s'annoncer. Un frisson lui donna l'ordre de courir, mais il se maîtrisa. Son seul réflexe fut de protéger l'héritière en faisant rempart avec son corps, en priant pour que les éclats de verres ne lui transpercent pas le corps. Le pire arriva quand une sorte de brouillard, tout droit sorti d'un rêve, vint s'apposer à l'atmosphère dorée de la pièce. Et quand il se dissipa, quand les yeux pas encore aveugles de Milosz retrouvèrent la vue, ce fut pour voir la guerre en face. " C'est le moment pour me tuer, Cylas. Mais on ferait mieux de protéger l'héritière avant, t'en penses quoi ?"
Et tout dans son corps, son âme, son souffle court, son corps prêt à bondir, il n'est plus homme mais félin silencieux, et même son familier, tout est concentré sur Aveza. ► MILOSZ
Code by AMIANTE


C'est totalement nul :arrow:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t126-milosz-oh-we-set-our-dreams-to-carry-us-and-if-they-don-t-fly-we-will-run http://autremonde.forumactif.org/t132-milosz-je-cherche-un-titre-trop-stayyle http://autremonde.forumactif.org/t133-milosz-qui-pisse-au-vent-se-rince-les-dents-rps http://autremonde.forumactif.org/t255-milosz-k-avinsky
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
691
Pays d'origine :
Omois
Métier/guilde :
Première Sorcelière
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
650/2000  (650/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Ven 7 Juin - 13:39


Un fête magistrale


♦Sujet Commun♦

Un air de mécontentement apparu sur le visage Cylas. Il n'avait pas l'air particulèrement heureux de me voir. Pulchra manifesta son énervement envers cette réaction. Il s'attendait à quoi ? Je suis la cousine de l'impératrice. Peut-être que je ne sois pas présente et qu'il soit tranquille toute la soirée. Mais, il y avait Misloz et je ne parlerai pas de ce qui me préoccupe.
Bien Lyÿn. Qu'en est-il de toi ?... Et d'ailleurs, qu'est-ce que tu fais là ?
Je me tourne vers lui, étonnée. Je le pensais plus intelligent que ça. C'est évident que je suis là pour tuer tout le monde et le gêner dans son travail.
-Je fais le ménage, ça ne se voit pas ? Et je vais très bien, merci de poser la question.
J'avais envie de me baffer, je suis incapable de tenir ma langue. La situation pourrait être désespérée que je continuerais à déblatérer des idioties et à faire la maligne. Au moins une chose que je sais faire, gagner du temps et fanfaronner. Je suis certaine que de nombreuses personnes ne supporte plus cette manie que j'ai.
J'abandonne Cylas pour me tourner vers Misloz. Cet homme, c'est la sensualité du geste, la caractère de mauvais garçon. Les chances pour que je les retrouve ensemble étaient tellement faibles. Le destin aurait-il encore mit son nez là où il n'a rien à y faire ?
On fait avec, Lÿyn, et toi ? Vous vous connaissez comment, au fait ?
Je reste bouche-bée, pour une fois, je ne sais pas quoi répondre. Au lieu de dire une connerie, je me tais. Le silence commence à devenir long lorsque sonne 21 h. 21 coups et le chaos s'empare de la salle. Des Sangraves, ce savoir pulse en moi, elle l'apparition de Magistra ne fait que confirmer l'impression. Ironique, quand on sait que le but de cette fête était de montrer la puissance omoisienne. L'on verra surtout sa défense inutile et l'accès facile au château. Les sorts volent, ne visant personne et atteignant parfois des alliés. Le néant à au moins l'avantage d'être simple. Pulchra se mit à feuler sur un courtisant s'approchant trop près. Je la caresse en attendant une réaction. Je me doute bien que les services secrets sont dans le coins, les Camouflées aussi. Peut-être même des Assassins, voilà pourquoi Cylas est là. Cette soirée n'est plus du tout insipide. Je me cache derrière les garçons, et érige un bouclier autour de nous.
C'est le moment pour me tuer, Cylas. Mais on ferait mieux de protéger l'héritière avant, t'en penses quoi ?
Ainsi, ils ne s'aiment pas vraiment, je vois, pas de chance. Ce n'est ni le lieu ni le moment de se battre comme des chiffonnières. Je tiens à la vie et la chute de l'empire si tôt ne m'arrangerait pas du tout. D'un claquement de doigt, je récupère une tenue adéquate au combat et une arme. J'arrive de mieuxen mieux à utiliser la magie sans formule. Depuis toute petite, on m'apprend à faire comme cela.
-Je suis d'accord. J'ai mis en place un bouclier autour de nous. Faites-vous plaisir et attaquez !
Pulchra attaque aussi, mordant et griffant. Je laisse le bouclier en place et attaque aux sabres, le vide va bien finir par se faire autour de nous. Je ne vois ni Cylas ni Misloz et ça m'inquiète. Je n'aurais aucun problème à m'enfuir, mais je tiens à eux. Soudain, je trébuche, mon bouclier céde sous le coup de la déconcentration et je chute, à leurs côtés. Seulement, je suis à terre et le déséquilibre est fatale dans ce genre de moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Boule de cristal
HOR

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 8 Juin - 21:07

.
Victoria, pour une fois, ne s’ennuyait pas trop. Elle regrettait d’ailleurs que les sangraves aient prévu de gâcher cette belle soirée. Elle portait l’une de ses robes préférées et aurait voulu éviter de risquer de l’abîmer. Toute de paillettes argentés, soulignant ses courbes gracieuses, juchée sur des talons vertigineux, Victoria était renversante, ce qui allait bien lui servir pour amadouer le noble avec lequel elle dansait.
Elle lui offrit d’ailleurs son plus beau sourire, celui qu’elle réservait à ses futurs amants. Aguicheur mais pas trop, en évitant le battement de cils qui n’aurait pas réussi à charmer un tel apollon (c’était l’une des raisons pour lesquelles elle s’amusait tant : son cavalier était vraiment apetissant). Elle sentait les muscles du sortcelier qui souriait en coin, et sans ses talons Victoria aurait certainement eu mal à la nuque à force de lever la tête pour le regarder.
La soirée s’annonçait donc très divertissante. Un célibataire fort désirable à son bras, qui plus est avec l’air très intéressé. Le seul problème, c’était les sangraves. Franchement, gâcher une telle soirée, tout ça pour dominer le monde, ils auraient pu choisir un autre jour.

Victoria regarda d’ailleurs la montre au bras de son cavalier. Bon, il lui restait encore quelque temps.
« Vous êtes absolument sublime. » Victoria sursauta. Son cavalier avait parlé d’une voix forte, et son timbre était grave et profond, juste pour la faire saliver. Elle eut un rire de gorge propre à faire fonctionner la libido masculine et tandis que son cavalier la faisait tournoyer, elle répondit : « Je vous remercie, monsieur. Vous n’êtes pas trop mal non plus. » Son regard se fit provocateur. L’heure approchait, et la jeune femme n’allait pas tarder à attraper des ampoules avec ces chaussures.

Alors qu’elle voyait le désir dans les yeux du noble (un certain Aaron, elle ne faisait pas très attention aux noms de ses amants), elle l’entraîna, toujours en dansant, vers le bord de la piste et alors qu’ils cessaient de danser, elle prit sa main immense et fendit la foule, si dirigeant vers les portes de l’immense salle.


Alors que Victoria renfilait ses chaussures, arrangeait sa coiffure tout en souriant malicieusement à Aaron, très satisfaite de sa soirée, elle entendit un grand fracas et son cavalier se retourna brusquement, sortit des appartements et se dirigea en courant vers la salle de bal. Des cris retentirent et Victoria soupira.
Ca commençait.
© BRINDILLE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
802
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Camouflée
Camp :
résistant
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
372/2000  (372/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 8 Juin - 21:31

Quel ennui... Si encore, on lui permettait de danser ou simplement, de boire un simple verre de bullage. Mais bon, le travail, c'est le travail, hein ! Elle ne pouvait pas se permettre d'envoyer l'Imperator promener juste parce qu'elle avait mieux à faire que de surveiller une petite fête destinée à prouver le très grand pouvoir d'Omois (surtout le contenu de son coffre-fort bien rempli). Elle lâcha un profond soupir d'ennui, faisant sursauter un courtisan qui se trouvait près d'elle et qui se mit à jeter des regards inquiets autour de lui. Elle eut un sourire machiavélique. Pouvait-elle se permettre de jouer un peu avec lui, histoire de passer le temps ? Elle se glissa près de lui, s'apprêtant à lui murmurer un joli ''bouh'' d'une voix sensuelle lorsque la mishapocalypse arriva la fête bascula.

Elle prêta à peine attention aux coups qui sonnèrent 21h. Par contre, elle se rendit très bien compte que quelque chose n'allait pas quand les immenses vitres de la salle éclatèrent, rependant une pluie de verre brisée sur la foule. Mewyn lâcha un juron lorsqu'un éclat de verre lui ouvrit la joue, faisant couler le sang. Elle plaqua une main contre sa blessure, scannant rapidement la grande pièce du regard. C'était le chaos total. Les invités qui n'étaient pas formés au combat paniquaient totalement. Elle vit les membres de son équipe réapparaître les uns après les autres, tandis que les services de sécurité commençaient à protéger les membres importants, dont la famille royale. Elle écarta sans précaution, une courtisane qui hurlait avec un peu trop d’enthousiasme (meuf, c'est pas avec tes cordes vocales que tu vas effrayer l'ennemi, sauf si tu compte te les arracher de la gorge pour t'en servir comme fouet ou pour l'étrangler avec...). De toute évidence, le palais était attaqué. Elle dégaina son épée, son corps prenant automatiquement une position de combat. Du coin de l’œil, elle aperçu une forme sombre affalée avec grâce sur le trône impérial. Refrénant son âme héroïque, voyant que la chef des Sangraves était entourée d'une bonne horde de soldats très bien entraînés, l'elfe décida de s'occuper de ses propres affaires. Après tout, Magistra avait amené plusieurs de ses copains qui s'amusaient à massacrer joyeusement les invités grâce à leur magie démoniaque. Son regard tomba sur une personne qu'elle connaissait bien. Ou du moins, qu'elle avait bien connu, autrefois (c'te vieille). Maintenant, il devait plus avoir envie de la frapper à mort, plus qu'autre chose. Elle se dirigea rapidement vers Cylas Pearon, évitant avec agilité les corps qui commençaient un peu trop à s'entasser sur le sol. Elle assomma un ou deux Sangraves au passage et se planta enfin devant son ancien ami. « Tiens, salut Cylas. Qu'est-ce qu'on s'amuse hein ? Est-ce que tu aurais vu Jem, par hasard ? » Oui, encore et toujours Jem. Elle ne pouvait décidément pas abandonner son petit-frère au milieu de ce massacre. Maman-poule un jour, maman-poule toujours. Elle lança un clin d’œil amusé au beau garçon qui combattait près du demi-elfe - parce que Mewyn n'ignorera jamais un beau garçon- et salua Lÿyn d'un signe de tête. On ignore pas l'héritière, au risque de finir aux cachots pendant quelques temps.

_________________

And you thought the lions were bad, well they tried to kill my brothers, and for every king that died, oh they would crown another. And it's harder than you think telling dreams from one another, and you thought the lions were bad. Well they tried to kill my brothers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t48-mewyn-one-of-a-kind http://autremonde.forumactif.org/t82-mewyn http://autremonde.forumactif.org/t131-mewyn-save-yourself-i-ll-hold-them-back http://autremonde.forumactif.org/t241-mewyn-k-irhan
avatar
sortcelier

Boule de cristal
What does the fox say ?

Messages :
961
Pays d'origine :
Selenda
Métier/guilde :
Assassin
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
450/2000  (450/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 8 Juin - 22:16

Cylas avait à peine prêté attention au couple qui se pressait sur la piste de danse. Il était trop occupé à fixer les deux agaçantes personnes qui l'entouraient depuis peu. A sa droite, Lÿyn Selaris Duncan, une des plausibles héritières du trône d'Omois. A sa gauche, Milosz Milosz K'avïnsky, emmerdeur de première et, entre-autres, fournisseur officiel en produits illicites de la guilde des assassins. Deux personnes que Cylas aurait aimé ne pas avoir auprès de lui à cet instant, surtout au moment où tout se produisit. La salle explosa. Littéralement.

Oubliant ses habituels réflexes de combattant, Cylas se contenta de rester debout, comme abruti par tant de mouvement. Car subitement, le peuple omoisien qui s'était réuni pour l'occasion s'était lancé dans une folie presque comique. Partout, les courtisans couraient, tentant de sauver leur pauvre personne alors que des milliers d'autres hurlaient leur peur de quelque chose qu'ils n'avaient pas même vu. Une fumée épaisse circulait dans toute la salle. Cylas se surpris à tendre une main hésitante dans sa direction, comme pour l'attraper. Le jeune elfe aperçut alors la silhouette d'un homme, monté sur l'un des deux trônes. Il riait. Sa voix grasse ordonnait aux sangraves de commencer leur massacre, sortant l'assassin de sa léthargie.

Alors, de toutes parts apparurent des hommes et des femmes masquées. Des incantations fusaient de toutes parts sur les citoyens qui n'avaient rien demandé. Il fallait faire quelque chose. D'ailleurs, à ses côtés, Lÿyn et Milosz se préparaient à se défendre. Il lui avaient glissé quelques mots que Cylas avait à peine écouté, trop occupé à réfléchir à un plan d'attaque. Arriva alors juste devant lui un autre personnage bien connu. Peut-être trop... Ou pas assez.

« Tiens, salut Cylas. Qu'est-ce qu'on s'amuse hein ? Est-ce que tu aurais vu Jem, par hasard ? »

Mewyn. Non mais c'était sa journée ou quoi ? Déjà deux fois qu'elle venait l'enquiquiner lorsqu'il voulait qu'on le laisse. Et puis comme si des plaies telles que Lÿyn et Milosz n'étaient pas suffisantes ? Se moquait-on de lui en OutreMonde ? Certainement. En tout cas, il n'avait vraiment pas de veine. Ce qu'elle venait de lui dire fit alors tilt dans son petit cerveau si lent. Elle avait parlé de Jem. Cylas serra un poing. Était-ce volontaire de sa part de faire preuve d'un tel manque de tact. Que cela le soit ou pas, il sentait la colère monter en lui.

« Tu rigoles ? Comme si j'en avais à foutre quelque chose de lui ? J'ai autre chose à faire ! (il remarqua un sangrave qui approchait dangereusement de Lyÿn, déjà occupée par un autre combat, et se chargea donc à l'aide de sa dague, sortie vivement de sa poche, de lui régler son compte, puis il en revint à la camouflée) Et puis d'abord, je ne sais pas si tu as remarqué que nous sommes attaqués ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t51-cylas-look-into-my-eyes-its-where-my-demons-hide http://autremonde.forumactif.org/t85-cylas-i-won-t-fall-asleep
Invité

Boule de cristal
HOR

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 8 Juin - 22:17

une fête magistrale


« Joleen-Poppy, Noah, faites pas de bêtises et buvez pas n’importe quoi. ». Les deux enfants hochèrent vivement la tête avant de plonger dans la foule. Ils avaient dû longuement insister avant que leurs parents acceptent de les emmener avec eux au grand bal d’Omois. A partir du moment où les deux adultes eurent prononcé le oui fatidique, les deux premiers s’étaient rués sur leur magicnet annoncer la nouvelle à leurs amis. Le début des vacances commençait bien. Aussitôt, Joleen s’était demandé comment elle allait s’habiller. Elle voulait, comme toutes les petites filles dignes de ce nom, ressembler à une princesse. Elle avait donc opté pour une petite robe avec des tas de froufrous.. Et c’est ainsi que, triomphante, elle rentrait dans la salle du bal.

« Noah, on danse ? ». A vrai dire, il semblait bien qu’ils soient les deux seuls enfants, cela les incita donc à rester ensemble. Et comme ils ne savaient pas vraiment danser, il était plus prudent de n’écraser les pieds de personne, hormis de leur jumeau. Mais les deux jeunes sortceliers n’étaient pas rester longtemps au milieu des autres couples. Ils préférèrent se planter près du buffet et attraper autant de petits gâteaux qu’ils le pouvaient. Ils s’amusaient bien, et savouraient le fait de ne pas être sans cesse surveillés. La soirée était l’une des plus belles qu’ils aient jamais passées. « Dwomi, calme-toi un peu. ». Mais rien à faire, son lynx s’agitait, tournant des tous les sens, feulant dans le vide. Ses poils étaient hérissés comme s’il craignait un danger.

La petite fille chuchota à son jumeau : « Il a du se cogner la tête. ». Ils pouffèrent au souvenir de toutes les fois où le petit lynx, tentant d’attraper la chouette du garçon, s’était lamentablement échoué contre les meubles. C’était assez comique. Mais soudain, tandis que sonnent les 21 coups, les tables furent soufflées par un souffle magique. Instinctivement, les deux petits incantèrent -tant bien que mal- un bouclier pour leur familier et eux-mêmes. Joleen-Poppy hurla en direction de son frère : « Qu’est-ce qui s’passe ? ». Il haussa les épaules et lui tendit la main. Attrapant son petit lynx affolés au passage, elle attrapa la main de son frère et se rua avec lui dans un recoin de la salle. Au-dessus de leur tête, la petite chouette de Noah leur indiquait le chemin.

Les deux enfants s’accroupirent dans un coin. Ils ne cherchaient même pas à comprendre ce qu’il se passait véritablement, mais cherchaient les silhouettes de leurs parents au cœur de cette mêlée. Partout, les sorts fusaient. La petite sortcelière, bien que consciente qu’elle ne maitrisait que peu ses pouvoirs, laissa la magie illuminer ses mains. Contre son cœur, son familier tremblait, les griffes plantées dans la robe de la fillette. Elle n’y fit pas attention, elle-même effrayée. Elle n’arrivait pas à comprendre comment ils avaient pu passer d’une soirée super géniale à cette bataille généralisée. Lorsqu’un jet de magie perdu perça le mur au-dessus de leur tête, les deux enfants se levèrent et se mirent à courir, à la recherche d’un autre abri.


(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas
avatar
sortcelier

Boule de cristal


Messages :
482
Pays d'origine :
OMOIS.
Métier/guilde :
trafiquant, barman, casse-droufs professionel
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
456/2000  (456/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Sam 8 Juin - 23:06

LE BAL.
MILOSZ & LE RESTE DU MONDE.

Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s’intéressent qu’à une chose : la fête.



Milosz la cherchait du regard, par pitié, il voulait juste voir des cheveux blé à l'horizon, un regard haineux d'un bleu flou. Il avait un goût bizarre dans la bouche, Aveza par pitié, reste vivante. est-ce que c'était du sang ? Ce n'était même plus de la peur qu'il ressentait, c'était bien pire que ça, c'était la jouissance que tout les hommes ressentent à l'approche de la mort, car sans la guerre ils ne sont encore que des petits garçons, et que ceux qui haïssent la guerre, ce sont ceux qui sont déjà des hommes ou qui doivent encore un peu rester des enfants. Il y a cette chose avec le sang, cette chose haïssable, c'est un vilain secret que chacun tâche d'ignorer, mais tout le monde le sait. C'est que les hommes adulent la mort, le sang, la souffrance. Sauf que voilà, Milosz n'aimait tellement ça, lui. Peut-être qu'il était encore un enfant, allez savoir. Casser la figure à quelqu'un, pas de problème, c'est l'instinct qui ressort, mais la guerre et la mort en elles-mêmes, non, il n'aimait pas ça.

Et voilà que c'était la team Cylas, Lÿyn, et lui, le pion inutile, car il n'était pas un combattant, le Milosz. Et c'est comme si le monde s'écroulaient sur leurs pieds, car ils venaient tous de réaliser, les pauvres pantins, que ce n'était pas une fête, c'était un tombeau, une provocation, un défi à l'encontre des Sangraves, et la poussière lui emplit les poumons, il s'en fiche de mourir maintenant. Et il y a cette femme, qui débarque, et qui parle, elle parle d'un certain Jem. L'éclat à la fois dur et doucement fou de son regard lorsqu'elle le pose sur lui, une expression carnassière et séduisante sur le visage, prouve qu'elle s'amuse comme une petite folle au milieu des cadavres. Et c'est la femme la plus belle que Milosz ait jamais vu, elle est même plus atrocement belle que Lilith. Pourtant il fait à peine attention à elle, et sans même utiliser la magie, abat son poing sur un mec qui s'approche trop près. Délicatesse quand tu nous tiens ► MILOSZ
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org/t126-milosz-oh-we-set-our-dreams-to-carry-us-and-if-they-don-t-fly-we-will-run http://autremonde.forumactif.org/t132-milosz-je-cherche-un-titre-trop-stayyle http://autremonde.forumactif.org/t133-milosz-qui-pisse-au-vent-se-rince-les-dents-rps http://autremonde.forumactif.org/t255-milosz-k-avinsky
avatar
big boss

Boule de cristal


Messages :
738
Pays d'origine :
La Terre
Métier/guilde :
Chef Suprême
HOR
ϟ BOULE DE CRISTAL ϟ
MAITRISE MAGIQUE:
2000/2000  (2000/2000)
INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    Lun 15 Juil - 15:40


Dance & Blood



Le combat avait commencé. Chacun tentait de faire preuve de résistance vis-à-vis des envahisseurs comme il le pouvait, alors que des vagues entières d'ennemis continuaient de déferler dans l'immense salle du trône. La plupart des dirigeants internationaux s'étaient joint au combat, y compris la magnifique impératrice d'Omois qui terrassait quiconque l'approchait malgré sa longue robe qui semblait limiter ses gestes.

Chaque seconde semblait infinie. Les deux opposants perdaient peu à peu des hommes, mais les sangraves commençaient à perdre en vitalité. Des flashs de lumière indiquaient que nombres d'entre eux abandonnaient le combat. L'espoir revenait parmi les rangs impériaux qui avaient rejoint la salle dés que l'alerte avait été donnée. La bataille était gagnée.

Peu à peu, les sangraves disparurent. Ils avaient échoué dans la mission qui leur avait été confiée. Enfin... C'était ce qui paraissait. L'ensemble du palais se dépêchait de tout remettre en ordre, alors que les plus hauts-placés dans la politique de chaque nation s'étaient déjà retiré. Certains avaient décidé d'écourter leur voyage, mais d'autres s'étaient réunis dans une vaste salle de réunion du palais afin d'organiser un meeting extraordinaire.

Cependant, ce combat n'avait pas été sans conséquences. Des centaines d'innocents étaient tombés en une soirée. Et quatre mots, écrits à l'aide de sang sur les murs de la salle de bal témoignaient de l'horreur de la situation : "RIEN N'EST TERMINE".



FIN DE LA PREMIÈRE INTRIGUE :brilll: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonde.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Boule de cristal
HOR

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN - Une fête magistrale !    

Revenir en haut Aller en bas
 

SUJET COMMUN - Une fête magistrale !

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)
» ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année
» SUJET COMMUN — inauguration du Hibou Qui Lit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum